Les rênes auxiliaires et leurs dangers (III): le chambón

Cheval avec chambón

La tige réglable est toujours élastique et vous permet d'adapter sa longueur à votre objectif

Le chambón est un type de rêne auxiliaire ce que nous pourrions appeler l'une des options les plus douces. Il existe deux types:

  • Tige élastique réglable: ce genre de chambón va du cou, en passant par l'embout buccal jusqu'à la sangle. Il est toujours élastique et comporte une pièce (généralement en plastique) dans la zone de la nuque qui vous permet d'ajuster sa longueur. C'est l'option la plus douce des deux.
  • Chambón en cuir: Vous le voyez dans les photos de la galerie; il s'accroche à l'embout buccal et passe à travers un anneau au bout d'une sangle qui fait office de «deuxième têtière», pour aller directement à la sangle. Il existe plusieurs versions concernant le type d'accrochage avec la sangle qui, bien que cela puisse ne pas en avoir l'air, dans la pratique, peuvent faire la différence. La corde peut être élastique ou non, même si elle semble être plus fréquente qu'elle ne l'est. La différence avec la précédente que j'ai appelée "élastique" est que la bande de cuir dans la zone de la tête, et que la corde ne passe pas par le même endroit, comme on peut le voir, puisque dans l'élastique elle passe à travers l'embouchure, ne s'y accroche pas. De plus, cette classe de chambón n'a pas d'option réglable. Je sais qu'expliqué comme ça ça sonne comme du chinois mais dans les images je pense que vous pouvez bien le percevoir.

Bien qu'il soit habituel de voir qu'il est utilisé chez les chevaux montés, est destiné à être utilisé lors du bobinage; à cheval, il existe une variante du chambón, appelée gogue, dont nous parlerons également. Bien que le chambón élastique, nous trouvons qu'il peut être plus accepté en équitation, en raison de sa structure et de ses caractéristiques de performance.

Les efectos qui provoquent les rênes auxiliaires sont toujours relatives, en ce sens qu'il n'y a pas de règle d'action maximale absolue pour elles; Quoi qu'il en soit, on dit toujours qu'ils aident à travailler la nuque, la nuque et le dos, en provoquant plus de travail musculaire. Son utilisation est assez courante chez les jeunes chevaux pour muscler précisément la zone du cou, et aider à retenir un peu la tête à la verticale, ainsi qu'à restreindre la traction des rênes en levant la tête ou en hochant la tête. Mais, comme nous le savons déjà, il est très facile de les abuser et de conduire à des catastrophes. Parmi eux: des chevaux à la gueule dure, des tensions au cou et au cou, un affaissement du dos ... C'est pourquoi son utilisation avec de longues rênes semble plus réussie, lorsqu'elle est utilisée comme une aide subtile uniquement dans certains moments d'entraînement, en mettant l'accent sur le travail allongement de toute la ligne dorsale. Ainsi, le chambón, étant élastique, nous donne un peu plus de liberté ou de confiance, sachant qu'au moins il ne peut pas frapper si fort la gueule du cheval.

Cheval de corde avec chambón en cuir

Le chambón en cuir est mieux utilisé pour le bobinage


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.